Impression à
la demande
Librairie Jeunesse Affiches,
papeterie
Dvd Décoration Mode Bijoux Moulages

Jean Cousin, père et fils. Une famille de peintres au XVIe siècle

Logo
9782757207154 49,00 €
Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Jean Cousin, père et fils. Une famille de peintres au XVIe siècle
Nombre de pages
304
Nombre d'illustrations
300
Date de parution
Septembre 2013
EAN
9782757207154
Auteur
Sous la direction de Cécile Scaillièrez, conservateur en chef au département des Peintures, musée du Louvre
Editeurs
Somogy, Les éditions Musée du Louvre
Catégories
Librairie, Catalogues d'exposition
Musée
Musée du Louvre
Thèmes
Nu, Peinture
Courants artistiques
Renaissance, XVIème
Artiste
Cousin Jean le Père
Langue
Français

Catalogue de l'exposition Jean Cousin père et fils. Une famille de peintres au XVIe siècle, musée du Louvre du 17 octobre 2013 au 13 janvier 2014.

Pourquoi donc Jean Cousin, toujours célébré par l'historiographie comme le peintre français du XVIe siècle par excellence, n'est-il plus, même aux yeux des historiens d'art, que le peintre de la fascinante "Eva prima Pandora" du Louvre ?

Ce livre apporte une réponse. On y comprend que le génie de Jean Cousin était l'invention : il dessinait, composait, concevait. Des vitraux pour des peintres-verriers tels que Jean Allardin, Jean Chastellain, Étienne de La Vallée ou Jean Jouan, des tentures pour des liciers tels que Pierre Blassé et Jacques Langlois, des « chambres » ou des ornements liturgiques pour des brodeurs tels que Pierre Vallet, des statues pour des sculpteurs tels que François Marchand, des objets précieux pour des orfèvres tels que Macé Bégault et des patrons d'armures de parade pour des armuriers tels qu'Elisaeus Libaerts, des illustrations de livres et des marques de libraires pour des éditeurs tels que Jean Le Royer ou Robert Ballard. Quelques documents l'attestent, et les œuvres subsistent dans plus de cas qu'on ne croit, mais la paternité de Cousin s'est souvent estompée derrière des interprètes aussi multiples. Le temps, avec son lot d'altérations et de destructions, son pouvoir de déformation et d'oubli, a fait le reste, frappant aussi le Jean Cousin autographe, qui peignit plus qu'Eva prima Pandora, avec une inspiration dont l'enluminure aussi offre quelques remarquables témoignages.

Il fallait donc redécouvrir Jean Cousin, le pister sous toutes ses formes, au plus près des dessins, porteurs puissants du style, et en s'appuyant sur quelques œuvres attestées par les documents, de rares gravures signées ainsi que sur le Livre de perspective, dont Cousin lui-même écrivit le texte très savant et dessina les planches stupéfiantes, véritable clé de son œuvre. L'équipe de chercheurs réunie ici autour de Cécile Scailliérez livre dans cet ouvrage magnifiquement illustré une image totalement rénovée de Jean Cousin, et par son prisme, de la France de la Renaissance, savante et élégante.

A découvrir également...
Contactez-nous Boutiques & distributeurs Partenaires Conditions générales de vente Mentions légales Crédits