Oscar Wilde fabul(l)eux

Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Oscar Wilde fabul(l)eux
Oscar Wilde fabul(l)eux
Oscar Wilde fabul(l)eux
29 €
Disponible

L'ouvrage sort à l'occasion d'une exposition consacrée à Oscar Wilde au Petit Palais, du 28 septembre 2016 au 15 janvier 2017.

Le commissaire est Merlin Holland, petit-fils de l'écrivain et le préfacier de cet ouvrage. Le point de départ de ce livre est la rencontre entre un artiste contemporain, Patrick Chambon, et un écrivain, Oscar Wilde (1854-1900), célèbre pour les brillants aphorismes qui émaillent sa conversation et l'ensemble de son œuvre (contes et récits, roman, théâtre, essais), aphorismes qu'il a pour certains rassemblés (dans Quelques maximes pour l'instruction des personnes trop instruites et Formules et maximes à l'usage des jeunes gens). Ces sentences brèves, qui prennent le contrepied du lieu commun, souvent de façon paradoxale, sont l'un des grands traits stylistiques de Wilde. Pourquoi le néologisme « fabulleux » ? Parce qu'il renvoie malicieusement aux bulles de champagne (l'esprit de l'écrivain) et à celles de la bande dessinée. Mais aussi à l'art wildien de la fabulation, ou de l'affabulation et, enfin, à la figure du cercle, omniprésente dans les dessins de Patrick Chambon, métaphore d'une parole qui revient sans cesse sur elle-même pour mieux avancer. En outre, s'y entend le mot « eux », c'est-à-dire tous ceux à qui ils s'adressent, non seulement nous-mêmes mais aussi les prédécesseurs de Wilde, ses contemporains et ceux qui ont vécu après lui, y compris des personnages aussi inattendus que Karl Lagerfeld, autre dandy, ou les travestis de la Factory d'Andy Warhol.

Ce livre joue avec humour sur la relation dynamique et féconde entre les mots et l'image. L'auteur revisite l'histoire de l'art, de la Renaissance jusqu'au XXe siècle, en plaçant Oscar Wilde, l'air distant et lunaire, comme en suspens au-dessus de la scène du monde. Il énonce ses aphorismes, absorbé dans ses pensées, en traversant une succession de paysages et de décors où Patrick Chambon s'est amusé à glisser des citations de Mondrian, Duchamp et Warhol, mais aussi des impressionnistes, de Whistler ou de Munch. Sous l'habile crayon de l'artiste, Wilde fait des incursions dans le cinéma (Méliès, Chaplin, Dreyer et Godard), la photographie (Avedon) et la bande dessinée (Marjane Satrapi), parfois en compagnie d'un personnage qui n'est autre que l'auteur du livre, à la fois témoin et faire-valoir. L'Irlandais est ainsi amené à rencontrer Nietzsche, lui aussi auteur d'aphorismes étincelants et son exact contemporain, et Lacan, virtuose du langage et créateur de déconcertants néologismes. Telle est la raison pour laquelle Patrick Chambon a choisi à son tour, pour les titres des vingt-deux séquences, des néologismes, tantôt pour en introduire le thème, tantôt pour créer un effet de surprise permettant de s'interroger sur ce que signifient les aphorismes, qui toujours supposent un autre horizon de pensée (en grec, aphorismos renvoie à ce qui délimite l'horizon), voire d'autres aphorismes contradictoires. Ce faisant, l'auteur de ce livre montre que les textes de Wilde éclairent brillamment la réflexion contemporaine sur le langage, son pouvoir et sa capacité à dire, ou à se contredire.

Nombre de pages
128
Nombre d'illustrations
120
Date de parution
Septembre 2016
EAN
9782754109505
Dimensions
29 × 38,3 × 1,7 cm
Auteur
Patrick Chambon
Format
Relié
Langue
Français
Editeur
Hazan

Rechercher des articles similaires par rubrique

Par thème

Par courant artistique

Vous aimerez aussi

Librairie
Librairie
Décoration
Affiches, papeterie
Affiches, papeterie
Mode
Librairie

Derniers articles consultés

Librairie