Au pays des monstres de Léopold Chauveau

Parallèlement à l'exceptionnelle exposition Au pays des monstres - Léopold Chauveau (1870-1940) au musée d'Orsay du 10 mars au 28 juin, quatre moulages inédits tirés de quatre œuvres présentes dans l'exposition, et qui ont fait l'objet de donations au musée de la part de Marc Chauveau, petit-fils de l'artiste, sont en vente exclusive à la boutique du musée d'Orsay.

Moulages exceptionnels numérotés et signés

Les moulages ont été réalisés par prise d’empreinte sur les originaux dans l’Atelier parisien "Stéphane Gérard". Entre tradition et innovation, ces tirages en bronze polymère sont patinés à la main. Stéphane Gérard est le seul artisan sollicité par la famille de l'artiste pour la qualité de son exécution. Les sculptures de Léopold Chauveau sont pour lui empreintes de technique et d’une profonde sensibilité. Les tirages numérotés sont vendus accompagnés d'un certificat d'authenticité de l'entreprise de Stéphane Gérard « SG ATELIER » - garantie de la provenance et de la qualité de leur fabrication. L’édition spéciale de ces pièces est un hommage au monde poétique, tendre et parfois cruel de Léopold Chauveau.

Léopold Chauveau, un artiste inclassable et insolite

Parallèlement à son activité de médecin, embrassée par obligation familiale mais qu'il n'appréciait guère, Léopold Chauveau s'est réfugié en autodidacte dans un univers artistique étrange, aussi singulier qu'original. A la fois sculpteur, illustrateur et auteur de livres pour adultes et enfants, il est longtemps resté oublié de l'histoire de l'art, avant qu'une donation de son petit-fils au musée d'Orsay en 2017 (18 sculptures et 100 dessins) ne remette son nom en lumière. Personnalité atypique, Chauveau s'initie à la sculpture vers 1905 alors qu'il exerce la médecine depuis plusieurs années. Dès 1907, les monstres deviennent un leitmotiv de sa production, en sculpture comme en dessin. Hybrides, ses créatures sont souvent attachantes, maladroites et comme étonnées de leur propre présence. Semblant sortir de son inconscient, elles constituent pour Chauveau de véritables compagnons, le peuple d'un monde imaginaire dans lequel il trouverait refuge.
" Il dessine très mal. Il fait des éléphants qui ne ressemblent pas du tout à des éléphants. Je les reconnais parce que je sais que ça doit en être. Il fait aussi toutes sortes d’autres bêtes qu’on reconnaît très bien quand il explique ce que c’est. " Le petit Renaud, fils de Léopold Chauveau

Démoulage des tirages Chauveau à l'atelier Stéphane Gérard

Autour de l'exposition

Au pays des monstres. Léopold Chauveau

10 mars 2020 29 juin 2020
Parallèlement à son activité de médecin, embrassée par obligation familiale mais qu'il n'appréciait guère, Léopold Chauveau s'est réfugié en autodidacte dans un univers artistique étrange, aussi singulier qu'original. A la fois sculpteur, illustrateur et auteur de livres pour adultes et enfants, il est longtemps resté oublié de l'histoire de l'art, avant qu'une donation de son petit-fils au musée d'Orsay en 2017 (18...

Cette exposition permet une complète redécouverte d'un œuvre sans équivalent à son époque. Elle s'articule autour de deux grands axes : d'une part la personnalité, la vie et l'œuvre de Léopold Chauveau et de l'autre son univers pour les enfants qui saura fasciner les plus jeunes visiteurs.

Commissaires

Ophélie Ferlier-Bouat et Leïla Jarbouai, conservatrices au musée d'Orsay

Témoignages de nos clients