Ruines d'un temple

Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Ruines d'un temple
Ruines d'un temple
Ruines d'un temple
55 €
Disponible

Emile-Frédéric Nicolle, grand-père du célèbre peintre et graveur cubiste Jacques Villon (pseudonyme de Gaston Duchamp), dont la chalcographie possède plusieurs planches gravées, réalisa sa première eau-forte lors de sa vingt-quatrième année.
Peintre, aquarelliste, il fut pour Rouen un témoin attentif des changements de sa ville natale. En effet, membre de la Société des Amis des Arts de Rouen, il dessina et grava les principaux édifices rouennais avant que ceux-ci ne disparaissent lors des réaménagement de la ville.
Il participa à l'Exposition Universelle de 1878 et plusieurs fois aux Salons des Artistes Français à Paris avec ses eaux-fortes. En 1883 il reçut les Palmes Académiques.

Son œuvre gravé se divise en deux parties. Ses vues des monuments et rues de Rouen constituent un témoignage lyrique de la vieille ville. Ses paysages, notamment ceux de Saint-Valéry-en-Caux où il passait ses étés, s'intéressent aux activités quotidiennes et pittoresques de ce port.

Commande expédiée directement depuis les Ateliers d'Art sous 3 semaines

Date de gravure
1879
Série
L'Œuvre gravé d' Emile-Frédéric Nicolle. .
Chapitre
Série de 127 planches
Provenance
Jacques Villon (pseudonyme de Gaston Duchamp) vendit à la chalcographie du Louvre 129 cuivres de son grand-père Emile Nicolle en 1931
Technique
Eau-forte
Dimensions de la plaque de cuivre
H. 15,9 L. 12,1 cm
Artiste
Emile-Frédéric Nicolle, 1830-1894, France
Graveur
Emile-Frédéric Nicolle, 1830-1894, France
Editeur
Réunion des musées nationaux - Grand Palais

Rechercher des articles similaires par rubrique

Par courant artistique

Derniers articles consultés

Gravures