Léonard de Vinci, le génie en dessin

Léonard de Vinci, le génie en dessin

Cet ouvrage est publié à l'occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Si cet «homme de la Renaissance» par excellence maîtrisait tout à la fois la peinture et la sculpture, l'architecture et la musique, l'anatomie et le génie civil, la cartographie et la géologie ou la botanique, l'étendue ...
Lire la suite

35 €

Caractéristiques

Dimensions :
21 x 26,4 x 2,8 cm
Format du livre :
1
EAN :
9782081459816
Référence :
MX637518

Notre sélection

Les avis Babelio

4.62 / 5
SPQR
Le 31/01/2020
Quel bonheur de retrouver ces centaines de dessins - magnifiquement reproduits - signés Léonard ! S'adressant autant aux spécialistes qu'aux novices, cet ouvrage a le mérite d'explorer les travaux du lire la suite...
Christw
Le 18/01/2020
Un oeil sur la couverture et quelques pages feuilletées suffisent à saisir une beauté discrète toute en teintes passées, ocre et bleu gris, rose chamois et gris rouillé, tons pastel relevés d'orange élire la suite...
Dossier-de-l-Art
Le 03/12/2019
Les publications et les expositions fleurissent à l'occasion du 500e anniversaire de la mort de Léonard. Parmi celles-ci, il faut signaler cet ouvrage de Martin Clayton qui présente quelque 200 dessinlire la suite...

L'œuvre et son artiste

Léonard de Vinci (1452-1519)

Peintre, sculpteur, architecte, scientifique, musicien et humaniste de son époque (XV-XVIe siècles), initiateur de la seconde Renaissance, Léonard de Vinci est la figure même du génie universel. Il observa la nature avec l'acuité du savant et, passionné de technique, fut un inventeur trop en avance sur son temps pour que ses projets fussent réalisés. Après la réalisation de La Vierge aux rochers, pour la chapelle San Francesco Grande, et celle de la Statue équestre de Francesco Sforza, il trouve la gloire dans toute l'Italie. On lui doit La Cène, le plafond du palais Sforza, La Joconde et La Bataille d'Anghiari. Léonard réalise aussi une grande quantité d'études sur la zoologie, la botanique, l'anatomie, la géologie. En 1516, il rejoint la cour de François Ier, où il participe à des projets d'urbanisme. Il est emporté par la maladie le 2 mai 1519.