Monet «Un œil... mais, bon Dieu, quel œil!»

Monet «Un œil... mais, bon Dieu, quel œil!»

Claude Monet (1840 - 1926)

Sylvie Patin

En 1874, Impression, soleil levant déchaîne la critique.

Les impressionnistes, ces «malades de la rétine», bouleverseront pourtant la peinture. Touche et couleurs sont fragmentées pour traduire les vibrations de la lumière, jusqu'à cette étape ultime, les Nymphéas, ...
Lire la suite

16,20 €

Caractéristiques

Nombre de pages :
176
Artiste :
Claude Monet (1840-1926)
Musée :
Musée d'Orsay
Courant artistique :
Impressionnisme
EAN :
9782070348787
Référence :
GK195743

Éditeur

Publication :
Septembre 2010
Diffuseur :
FLAMMARION SA
Distributeur :
FLAMMARION SA

Notre sélection

Les avis Babelio

3.9 / 5
Helene1960
Le 22/12/2014
C'est après avoir visité la maison et le jardin de Monet à Giverny que j'ai acquis ce document. La collection des découvertes Gallimard sont des ouvrages idéaux pour approfondir un sujet. Celui-ci ne lire la suite...
Mahpee
Le 05/10/2014
Monet "un oeil... Mais bon Dieu, quel oeil !" , exclamation admirative de Paul Cézanne, fait partie de la collection "Découvertes Gallimard ". Ces petits livres sont une mine de renseignements pour quilire la suite...
mimipinson
Le 23/10/2010
Fidèle à sa réputation, cette collection nous offre à nouveau une excellente biographie de ce peintre à l'honneur cette année avec une superbe exposition à Paris. Avec à la fois suffisamment de détailire la suite...

L'œuvre et son artiste

Claude Monet (1840-1926)

Claude Monet (1840-1926) grandit au Havre où il peint des paysages d'après la nature. Après un passage à Paris, il s'installe en 1872 à Argenteuil où Renoir, Sisley, Manet, Pissarro et Caillebote viennent le rejoindre. Ensemble, ils organisent une exposition des œuvres refusées par le Salon officiel en 1874 où Monet présenta 'Impression, soleil levant'. L'artiste devient le Chef de file de l'impressionnisme, un nouveau mouvement consacré à saisir la lumière naturelle plutôt que de chercher à représenter la réalité le plus fidèlement possible. En 1883 il s'installe à Giverny, où il se consacrera à la peinture de son bassin aux nymphéas. Il effectuera douze tableaux avec ces nymphéas comme seul sujet pour dix ans. A 49 ans, l'artiste connaît enfin le succès lorsqu'il est salué par la critique lors d'une rétrospective lui étant consacré par la galerie Petit.