PROMOTIONS : Retrouvez l'ensemble de notre offre à prix réduit dès maintenant !

J'en profite !

Nouveautés

Autour des expositions
en cours

Musée de l'Orangerie

Nymphéas. L'abstraction américaine et le dernier Monet

13 avril 2018 20 août 2018
En 1955, Alfred Barr fait entrer au Museum of Modern Art de New York un grand panneau des *Nymphéas* (W1992) de Monet, alors que ces grandes "décorations" demeurées dans l'atelier de Giverny commencent à attirer l'intérêt des collectionneurs et musées. Monet est alors présenté comme "une passerelle entre le naturalisme du début de l'impressionnisme et l'école contemporaine d'abstraction la plus...
En 1955, Alfred Barr fait entrer au Museum of Modern Art de New York un grand panneau des *Nymphéas* (W1992) de Monet, alors que ces grandes "décorations" demeurées dans l'atelier de Giverny commencent à attirer l'intérêt des collectionneurs et musées. Monet est alors présenté comme "une passerelle entre le naturalisme du début de l'impressionnisme et l'école contemporaine d'abstraction la plus poussée" de New York, ses Nymphéas mis en perspective avec les tableaux de Pollock, tels que *Autumn Rhythm* (number 30), 1950. La réception du dernier Monet s'opère alors en résonnance avec l'entrée au musée de l'expressionnisme abstrait américain. Au même moment est forgée la notion d'"impressionnisme abstrait". C'est sur ce moment précis de la rencontre entre la redécouverte des grandes décorations du maître de Giverny et la consécration de l'École abstraite new-yorkaise que l'exposition du musée de l'Orangerie s'arrêtera, à travers une sélection de quelques œuvres tardives de Monet et une vingtaine de grandes toiles d'artistes américains tels que Jackson Pollock, Mark Rothko, Barnett Newman, Clyfford Still, Helen Frankenthaler, Morris Louis, Philip Guston, Joan Mitchell, Mark Tobey, Sam Francis, Jean-Paul Riopelle et Ellsworth Kelly. A l'entrée des *Nymphéas*, un hommage sera rendu à Ellsworth Kelly, artiste américain abstrait disparu en 2015 et dont l'oeuvre ne cessa de dialoguer avec celle de Monet. Cet accrochage est conçu par Eric de Chassey avec le soutien des American Friends of the Musée d'Orsay and the Musée de l'Orangerie. **Commissaire général** Cécile Debray, conservateur en chef, directrice du musée de l'Orangerie Avec le généreux soutien de la *Terra Foundation for American Art*, de *Ponticelli*, Grand Mécène, et de *Wilhelm & Associés*
Musée des Confluences

Hugo Pratt, lignes d'horizons

7 avril 2018 24 mars 2019
Plongez dans l'univers d'Hugo Pratt, cet artiste qui a marqué durablement le paysage de la bande dessinée en donnant naissance à Corto Maltese, le marin romantique ; incarnation parfaite de l'anti héros. À l'image de Corto, Hugo vécut intensément : de voyages, de lectures et de rencontres. Des thèmes qui sont autant d'escales dans un parcours d'exposition au long cours ; immersif, presque initiatique....
Musée de l'Homme

Néandertal L'Expo

28 mars 2018 7 janvier 2019
Depuis la découverte, en 1856, de sa drôle de boîte crânienne dans la vallée (thal) de Neander en Allemagne (d'où son nom), l'Homme de Néandertal fascine autant qu'il intrigue. Grâce aux grandes découvertes archéologiques et paléoanthropologiques récentes, et les nombreuses productions artistiques et populaires réalisées depuis le milieu du XIXe siècle, l'exposition dresse le portrait d'un cousin, source de nombreux...
Musée Picasso

Guernica

27 mars 2018 29 juillet 2018
A la suite du 80ème anniversaire de la création de l'œuvre, le Musée national Picasso-Paris, en partenariat avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, consacre une exposition à l'histoire de *Guernica*, tableau exceptionnel de Pablo Picasso qui compte parmi les plus connus au monde. Le chef-d'œuvre est conservé de manière permanente à Madrid depuis 1992. Peinte en 1937, cette œuvre au format monumental est à...
A la suite du 80ème anniversaire de la création de l'œuvre, le Musée national Picasso-Paris, en partenariat avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, consacre une exposition à l'histoire de *Guernica*, tableau exceptionnel de Pablo Picasso qui compte parmi les plus connus au monde. Le chef-d'œuvre est conservé de manière permanente à Madrid depuis 1992. Peinte en 1937, cette œuvre au format monumental est à la fois une synthèse des recherches plastiques menées par Picasso depuis plus de quarante années, et une icône populaire. Exposée, reproduite partout dans le monde, elle fut à la fois un symbole anti-franquiste, anti-fasciste et pacifiste. C'est aussi une œuvre abondamment citée, commentée, reprise, théorisée par les historiens de l'art et les artistes. Grâce au prêt exceptionnel du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de nombreuses esquisses et « post-scriptums » de *Guernica*, la genèse de l'œuvre est présentée depuis la chute de la Monarchie espagnole en 1930 et la proclamation de la République, les corridas et Minotauromachies du début des années 1930. Le parcours vient rappeler le contexte de création du chef-d'œuvre en mettant l'accent sur le choc du bombardement de la ville basque de Gernika le 26 avril 1937. Un partenariat privilégié avec les Archives Nationales de France permet de présenter un ensemble d'affiches issues du fonds des Brigades internationales et des photographies de la Guerre civile. La seconde partie de l'exposition s'attache à montrer l'histoire et la postérité de *Guernica* dont la puissance aujourd'hui tient aussi aux contextes visuels, politiques et littéraires dans lesquels elle a été exposée : le Pavillon de l'Exposition internationale des arts et techniques de 1937, l'importance auprès de Picasso d'hommes relais tels Christian Zervos et sa revue *Cahiers d'art* ou encore Paul Éluard. L'exposition témoigne également du rôle d'image fédératrice pour les milieux artistiques espagnols anti-franquistes qu'a joué le chef-d'œuvre, et de son devenir d'icône pacifiste après-guerre, et aborde ainsi l'histoire de sa restitution à l'Espagne en 1981. Elle interroge enfin l'influence de *Guernica* sur l'art du XXe siècle jusqu'à nos jours. Des réécritures de grand format réalisées par plusieurs artistes contemporains, tels Robert Longo, Art & Language et Damien Deroubaix, rythmeront le parcours.

L'atelier de moulage


Véritable conservatoire des techniques, l'atelier de Moulage a pour mission de reproduire les chefs-d'œuvre d'art de la statuaire mondiale et d'entretenir les collections de moules et de modèles dont il a hérité, certains datant du XIXe siècle.

Meilleures ventes

Trouvez votre chemin