Reproduction sous Marie-Louise Ilya Répine - Portrait de la baronne Varvara Ikskül von Hildenbandt, 1889

Reproduction sous Marie-Louise Ilya Répine - Portrait de la baronne Varvara Ikskül von Hildenbandt, 1889

Cette reproduction a été éditée à l'occasion de l'exposition "Ilya Répine (1844-1930) Peindre l'âme russe" du 5 octobre 2021 au 23 janvier 2022, au Petit Palais.

Ilya Répine (1844-1930)
Portrait de la baronne Varvara Ikskül von Hildenbandt (détail), 1889 - Huile sur toile. H. 196; l. 71 cm - Moscou, ...
Lire la suite

7,50 €

Caractéristiques

Matière de l'oeuvre d'origine :
papier
Artiste :
Ilya Répine (1844-1930)
Courants artistiques :
XXème, Peinture russe
Musée :
Petit Palais Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Thèmes :
Portrait, Femmes
EAN :
3336729188604
Dimensions du modèle :
24 cm x 30 cm
Référence :
IE600031

Éditeur

Musée de conservation :
Moscou, Galerie nationale Trét

Notre sélection

L'œuvre et son artiste

Ilya Répine (1844-1930)

Ilia Répine est un peintre russe. Figure emblématique du monde de l'art de l'époque, il s'intéresse à divers aspects de la vie culturelle : littérature, musique, sciences... Il était très proche de nombreuses personnalités russes telles que l'écrivain Tolstoï, le compositeur Moussorgski et le collectionneur Trétiakov. Dès le début de son activité créatrice, dans les années 1870, Répine devient l'une des figures clés du réalisme russe. Il réussit à refléter dans ses tableaux la diversité de la vie qui l'entoure, à embrasser dans son œuvre toutes les dimensions de la contemporanéité, à aborder les thèmes qui traversent la société et à réagir vivement à l'actualité. L'œuvre de Répine connaît un grand essor dans les années 1880. Il a composé une galerie de portraits de ses contemporains et a travaillé comme peintre d'histoire et de scènes de genre. Dans la peinture historique, il est attiré par la perspective d'exprimer la puissance émotionnelle de la scène dépeinte. Il trouve également son inspiration dans la peinture de la société contemporaine, et même lorsqu'il dépeint un passé légendaire, il reste un maître de la représentation de l'immédiat, abolissant toute distance entre le spectateur et les personnages de son œuvre.