Qui sommes-nous ?

La Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais (RMN-GP)


La Réunion des musées nationaux (RMN) a été créée en 1895 pour recueillir et gérer les fonds nécessaires à l'acquisition d'œuvres d'art destinées à enrichir les collections nationales. Elle regroupait alors quatre établissements : le musée du Louvre, le château de Versailles, le musée du Luxembourg et le château de Saint-Germain-en-Laye (musée des Antiquités nationales). Aujourd'hui, la RMN travaille avec trente-deux musées nationaux, dont vingt se trouvent à Paris et en région parisienne, et deux lieux d'exposition (les Galeries nationales du Grand-Palais et le Palais de la Porte Dorée).


Depuis 1991, la RMN est un établissement public national à caractère industriel et commercial (EPIC) placé sous la tutelle du ministère de la Culture (Direction des musées de France).


Plus de quarante librairies-boutiques accueillent au sein des trente-deux musées nationaux et de onze musées non nationaux, les amateurs d'art venus du monde entier découvrir ou redécouvrir les collections de ces musées. Les visiteurs trouvent dans les librairies-boutiques les produits qui ont été créés autour des œuvres d'art, avec l'aval du conservateur.


Depuis mars 1999, une sélection de ces produits est proposée sur Internet sur le site boutiquesdemusees.fr.


En 2011, la RMN-GP naît de la fusion de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais, afin de constituer un opérateur culturel de niveau international, bénéficiant d'un monument emblématique et prenant appui sur l'expertise et la complémentarité des activités des deux établissements.


La Rmn-GP présente chaque année une quarantaine d'événements culturels très diversifiés à Paris, en région et à l'international. Le Grand Palais, l'un des monuments préférés des Français, en est la vitrine prestigieuse en plein coeur de Paris. Expositions, concerts, défilés, salons, performances... la programmation, à la fois exigeante et populaire, est accessible à tous les publics dans le souci de la démocratisation culturelle et s'accompagne d'une riche offre de médiation.


Au-delà des événements, la Rmn-GP diffuse la culture à travers ses activités éditoriales, son réseau de librairies boutiques d'art et son agence photographique, première agence française d'images d'art.


La Rmn-GP contribue enfin à l'enrichissement des collections nationales en procédant à des acquisitions pour le compte de l'État.

Les missions de la RMN-GP


1. L'acquisition d'œuvres d'art

La Réunion des musées nationaux consacre à cette mission une large part des recettes qu'elle tire de la perception de tout ou partie du droit d'entrée dans les 32 musées nationaux et dans les expositions temporaires qu'elle organise, ainsi que de ses activités commerciales.


Les musées nationaux peuvent recourir à deux modes d'acquisition à titre onéreux :
l'achat direct de gré à gré à des particuliers ou à des marchands
- l'achat en ventes publiques au cours desquelles, en France, l'Etat peut exercer son droit de préemption après l'ultime enchère.


Le choix des acquisitions repose sur deux principes fondamentaux : collégialité des décisions et mise en commun des crédits des 32 musées nationaux.


2. L'accueil du public

La RMN-GP intervient dans l'aménagement des zones d'accueil et assure la gestion des services proposés au public (accès, billetterie, vestiaires, visites-conférences, réservations, etc...), de la billetterie et des réservations dans la plupart des musées nationaux et les expositions qu'elle organise avec eux.


Son conseil d'administration détermine les tarifs pratiqués dans les uns et les autres, ainsi que le régime des exonérations et réductions accordées à certaines catégories de visiteurs.


La RMN-GP définit et met en œuvre les systèmes de réservation proposés aux groupes (touristes, élèves des écoles...) et aux personnes désirant suivre les visites-conférences assurées par les conférenciers des musées nationaux.


Pour toutes les expositions présentées dans les Galeries nationales du Grand Palais, la RMN-GP propose également un système de réservation pour visiteurs individuels entre 10 heures et 13 heures (un tel système répond notamment à la demande des personnes venant de loin et soucieuses d'éviter les files d'attente).


En outre, la RMN-GP est étroitement associée à la gestion de la carte Musées et Monuments, qui permet aux touristes, pour un prix forfaitaire calculé pour un, trois ou cinq jours, de visiter 70 musées et monuments de Paris et de la région Ile-de-France.


3. L'organisation d'expositions temporaires

Depuis 1930, la RMN-GP assure l'organisation administrative et logistique de la plupart des expositions temporaires présentées dans les musées nationaux ; elle fait de même pour celles, les plus importantes, présentées dans les Galeries nationales du Grand Palais, depuis leur ouverture en 1966.


La programmation des expositions des musées nationaux est arrêtée plusieurs années à l'avance par une commission spéciale qui se réunit régulièrement au siège de la RMN-GP.


La RMN-GP coproduit également des expositions, ou intervient dans l'organisation d'expositions présentées dans des établissements qui ne sont pas des musées nationaux ; elle le fait à leur demande, mettant à leur service son expérience et son savoir-faire.


4. La diffusion culturelle et l'édition

Dans le domaine de la diffusion culturelle, la volonté de la RMN-GP est de concilier le respect de ses missions de service public avec la logique du marché. Dans cet esprit, ses activités commerciales répondent d'abord à un impératif de qualité tant au point de vue du choix et du "contenu" des produits qu'au point de vue de leur fabrication.


Dès ses origines, la RMN-GP a exercé une activité commerciale, limitée il est vrai à la vente des produits des ateliers de chalcographie et de moulage du Louvre qui lui avaient été rattachés à sa création en 1895.


Dans les années 1930, elle reprend à son compte l'édition des cartes postales, des guides et des catalogues des collections permanentes des musées nationaux et des expositions temporaires qu'elle organise. Cette activité éditoriale (élargie à l'audiovisuel et, depuis 1993, au multimédia) s'est beaucoup développée au cours des dernières années et a amené la RMN-GP à acquérir le statut d'établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), pour disposer de structures mieux adaptées à cette évolution.