Léonard 2 Vinci

Léonard 2 Vinci

2 2 avril 1515. Château de Cloux. Léonard de Vinci, sentant la mort venir, souhaite se confesser. Après avoir rédigé son testament, le Maître italien revient alors sur sa vie et, particulièrement, sur les échecs qui ont émaillé, selon lui, son parcours...

15 avril 14 061. Aux abords du Louvre.
À bord ...
Lire la suite

20 €

Caractéristiques

Dimensions :
25,4 x 35,8 x 1,3 cm
Musée :
Musée du Louvre
Format du livre :
1
EAN :
9782754824187
Référence :
MX638136

Notre sélection

Les avis Babelio

3.52 / 5
Labandedesayacks
Le 05/02/2021
Très beaux dessins mais scénario tiré par les cheveux de Léonard 2 Vinci... J'ai aimé par contre le découpage et le mélange du noir et blanc et la couleur... J'aurais aimé une histoire plus proche et lire la suite...
Arthore
Le 22/02/2020
Quelques mots sur l'auteur, Stéphane Levallois; maitre de l'univers de la science fiction et du dessin, très souvent sollicité par l'industrie cinématographique américaine (Alien, King Kong, Harry Potlire la suite...
Bazart
Le 22/12/2019
Vous ne pouvez pas aller au musée du Louvre voir l'exposition (qui est présentée jusqu'en février 2020) consacrée à Léonard de Vinci ou vous voulez la revivre autrement ? Plongez vous dans la bandelire la suite...
MarianneL
Le 22/10/2019
On vient d'apprendre par la presse que des ingénieurs du MIT ont créé une version miniature d'un pont imaginé en 1502 par Leonard de Vinci, pour relier Istanbul à Galata par-dessus la Corne d'Or, et qlire la suite...
JohnFerguson
Le 16/09/2019
Stéphane Levallois invente avec cet album un space opéra complètement fou : graphiquement, on est chez Léonard, littéralement, dans l'oeuvre de Léonard ! Mais scénaristiquement, on est chez Ridley Scolire la suite...

L'œuvre et son artiste

Léonard de Vinci (1452-1519)

Peintre, sculpteur, architecte, scientifique, musicien et humaniste de son époque (XV-XVIe siècles), initiateur de la seconde Renaissance, Léonard de Vinci est la figure même du génie universel. Il observa la nature avec l'acuité du savant et, passionné de technique, fut un inventeur trop en avance sur son temps pour que ses projets fussent réalisés. Après la réalisation de La Vierge aux rochers, pour la chapelle San Francesco Grande, et celle de la Statue équestre de Francesco Sforza, il trouve la gloire dans toute l'Italie. On lui doit La Cène, le plafond du palais Sforza, La Joconde et La Bataille d'Anghiari. Léonard réalise aussi une grande quantité d'études sur la zoologie, la botanique, l'anatomie, la géologie. En 1516, il rejoint la cour de François Ier, où il participe à des projets d'urbanisme. Il est emporté par la maladie le 2 mai 1519.