Pourquoi c'est connu ? Le fabuleux destin des grandes icônes du XIXe siècle

Pourquoi c'est connu ? Le fabuleux destin des grandes icônes du XIXe siècle

Au musée d'Orsay on croise des visiteurs qui commentent une œuvre en s'exclamant : c'est connu !

Qu'est-ce qui a rendu célèbre tel artiste ou telle œuvre ? Pourquoi est-ce connu ? Les réponses sont multiples, riches d'enseignement, parfois cocasses. Certaines œuvres conservent un goût de scandale, considérées ...
Lire la suite

19,90 €

Éditeur

Publication :
Octobre 2017
Diffuseur :
FLAMMARION SA
Distributeur :
FLAMMARION SA

Notre sélection

Les avis Babelio

3.86 / 5
AuBazartDesMots
Le 16/01/2018
J'ai eu la joie de recevoir ce livre grâce à l'éditeur et à Babelio dans le cadre des Masses Critiques, merci à eux! Franchement, c'est un plaisir d'avoir entre les mains un ouvrage sur l'art qui nlire la suite...
mesecritsdunjour
Le 14/01/2018
Qui n'a jamais dit devant une oeuvre ‘C'est connu' ? OK c'est une bonne raison de visiter un musée mais sait-on pourquoi. Qu'est-ce qui a rendu célèbre tel artiste ou tel travail ? Le critique d'artlire la suite...
EveQ
Le 17/12/2017
Ce livre décrypte 60 oeuvres d'art du XIXème siècle connues pour leur simplicité ou leur histoire, parce scandaleuses, refusées, vues à la télé, reproduites en série, réalisant un record de vente, faislire la suite...

L'œuvre et son artiste

Berthe Morisot (1841-1895)

Figure majeure de l'impressionnisme, Berthe Morisot reste aujourd'hui moins connue que ses amis Monet, Degas ou Renoir. Elle avait pourtant été immédiatement reconnue comme l'une des artistes les plus novatrices du groupe. Peindre d'après modèle permet à Berthe Morisot d'explorer plusieurs thématiques de la vie moderne, telles que l'intimité de la vie bourgeoise, le goût de la villégiature et des jardins, l'importance de la mode, le travail domestique féminin, tout en brouillant les frontières entre intérieur/extérieur, privé/public, fini/non fini. Pour elle, la peinture doit s'efforcer de "fixer quelque chose de ce qui passe". Sujets modernes et rapidité d'exécution ont donc à voir avec la temporalité de la représentation, et l'artiste se confronte inlassablement à l'éphémère et au passage du temps. Ainsi ses dernières œuvres, caractérisées par une expressivité et une musicalité nouvelles, invitent à une médiation souvent mélancolique sur ces relations entre l'art et la vie.