Pin's Nymphéa - Claude Monet

Pin's Nymphéa - Claude Monet

BF400366
Ce pin's en métal doré émaillé est inspiré de l'œuvre de Claude Monet (1840-1926), Le Bassin aux nymphéas, harmonie rose, 1900, conservé au musée d'Orsay.
-{{ Math.floor(lowestprice.prices.user.percent) }}%
-{{ Math.floor(selectedVariant.prices.user.percent) }}%
À partir de {{ lowestprice.prices.user.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ lowestprice.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix ​​public {{ lowestprice.prices.suggested.price_tax_display }} {{ lowestprice.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
HT
{{ selectedVariant.prices.user.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.price_strike_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.user.label }}
{{ price.price_tax_display }} {{ price.label }}
Prix ​​public {{ selectedVariant.prices.suggested.price_tax_display }} {{ selectedVariant.prices.suggested.price_strike_tax_display }}
HT
Derniers articles disponibles
Vendu par Réunion des Musées Nationaux

Caractéristiques

Entretien
Eviter le contact avec l'eau, le produits chimiques et cosmétiques
Musée
Musée d'Orsay
Thème
Paysage
Courants artistiques
XIXème, Impressionnisme
Matière de l'oeuvre d'origine
Huile sur toile
Artiste
Claude Monet (1840-1926)
Matière
Métal doré
Référence
BF400366
EAN
3336729166947
Dimensions du modèle
2.6cm x 1.9cm
Musée de conservation
Paris - Musée d'Orsay

Notre sélection

Pin's

L'oeuvre et son artiste

Claude Monet (1840-1926)

Claude Monet grandit au Havre où il peint des paysages d'après la nature. Après un passage à Paris, il s'installe en 1872 à Argenteuil où Renoir, Sisley, Manet, Pissarro et Caillebote viennent le rejoindre. Ensemble, ils organisent une exposition des œuvres refusées par le Salon officiel en 1874 où Monet présenta 'Impression, soleil levant'. L'artiste devient le Chef de file de l'impressionnisme, un nouveau mouvement consacré à saisir la lumière naturelle plutôt que de chercher à représenter la réalité le plus fidèlement possible. En 1883 il s'installe à Giverny, où il se consacrera à la peinture de son bassin aux nymphéas. Il effectuera douze tableaux avec ces nymphéas comme seul sujet pour dix ans. A 49 ans, l'artiste connaît enfin le succès lorsqu'il est salué par la critique lors d'une rétrospective lui étant consacrée par la galerie Petit.